Dans quelques heures, les regards convergeront vers les Jeux Olympiques de Sotchi. Des Jeux autour desquels les polémiques et les débats n’ont guère trait, pour l’instant, aux performances sportives ! Nul doute que l’intérêt du monde entier (ou presque) se reportera sur les épreuves et les champions aussitôt que la vasque s’enflammera. Comme le souligne avec pertinence Gilles Goetghebuer dans le dernier numéro de Zatopek Magazine, une anomalie sportive caractérise les J.O. d’hiver : le cross-country, discipline par essence hivernale, n’a jamais été intégrée au programme olympique. Certes le cross ne se pratique pas sur neige ni sur glace (quoique… tous les compétiteurs ont sans doute vécu au moins une expérience de ce genre !) mais une dérogation pourrait être envisageable si une réelle volonté politique existait. Malheureusement, le cross-country reste écarté de l’olympisme et, en France, il ne séduit guère les runners qui voient en lui une discipline ingrate et trop difficile. Malgré des années d’indifférence des J.O. à l’égard du cross, « I have a dream » : celui de voir un jour des crossmen défiler parmi les skieurs, biathlètes et patineurs ; celui aussi de voir un spécialiste du trail blanc (voilà une pratique sur neige qui pourrait prétendre entrer au programme des J.O. d’hiver !) porter le drapeau tricolore devant la délégation française. Oui, on peut toujours rêver…

Tandis que la planète s’apprête à vivre et vibrer au rythme des Jeux Olympiques à la mode russe, les trailers hexagonaux poursuivent leur petit bonhomme de chemin, qui sur les parcours de cross, qui sur les itinéraires tantôt enneigés, tantôt boueux des trails hivernaux. J’éprouve un plaisir particulier à encourager un montagnard passionné comme Julien Rancon, champion de France de course en montagne et de trail court 2013, qui ose s’aligner au départ des cross et caracoler aux avant-postes des pelotons menés tambour battant par des experts de la discipline. Je guette avec impatience les résultats des trails que les conditions hivernales transforment souvent en véritables parcours du combattant. Dimanche, la première manche du Trail Tour National ouvrira la saison fédérale à Montanay. Alors, oui, j’aurai un oeil dardé sur les skieurs en terre russe mais l’autre suivra les coureurs qui affronteront ce week-end des kilomètres de boue et de pluie.

Crossdep_0183

Julien Rancon, international en course de montagne et trail, pratique aussi le cross-country !

© Photo : L. Montico

Publicités