Avec Sarah Juhasz – naturopathe et chef en cuisine végétale à tendance cru
 www.sarahjhz.com et www.pimpmegreen.com

Le soleil nourrit les envies de rando, footing, balade en kayak, escalade… Les sessions sportives en plein air se multiplient…comme les occasions de se faire mal ! Cet été, c’est décidé, je soigne mes bobos au naturel. 

Ampoule

  • Dans la mesure du possible, j’évite de percer l’ampoule car cela favoriserait l’infection. 
  • Si l’ampoule s’est percée ou si elle est trop gênante et doit être percée (avec une aiguille stérile), je désinfecte soigneusement avec un antiseptique. 
  • Pour favoriser la guérison, j’applique plusieurs fois par jour du gel d’aloe vera. 
  • Pour éloigner les infections, j’applique 2-3 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé (tea tree) ou de lavande vraie, 3 fois par jour jusqu’à la guérison. 

Coup de soleil

  • Les remèdes de grand-mère restent efficaces ! Quelques rondelles de tomate directement appliquées sur le coup de soleil pendant une vingtaine de minutes auront un effet apaisant et adoucissant sur l’inflammation grâce à la vitamine A contenue dans le fruit. Si le coup de soleil est léger, une belle couche de yaourt nature pendant un quart d’heure hydratera et apaisera l’épiderme agressé. Si le coup de soleil est généralisé et très rouge, je verse un petit verre de vinaigre de cidre dans un bain tiède et je m’immerge pendant une vingtaine de minutes. 
  • En mode naturopathie : l’application de gel d’aloe vera en couche épaisse, à renouveler aussi souvent que nécessaire, ou d’un mélange d’huile essentielle de lavande aspic et de macérât huileux de calendula permet d’apaiser et calmer l’inflammation.

Courbatures 

  • Je masse les muscles douloureux avec un mélange de 15 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée (ou un mélange de gaulthérie et d’eucalyptus citronné) et une cuillère à soupe d’huile végétale d’arnica. 
  • La chaleur étant décontracturante, je prends un bon bain chaud ou j’applique une bouillote chaude sur les zones courbaturées. 

Déshydratation

  • Je me réhydrate lentement en buvant de l’eau riches en minéraux (Saint Yorre, Vichy…), chaque prise étant constituée de quelques gorgées.
  • Les jus de légumes permettent de reminéraliser l’organisme (par exemple, mélanger céleri et concombre). 
  • L’eau de Quinton, ou plasma marin, est particulièrement intéressante en ce qu’elle est un concentré de minéraux et d’oligo-éléments. Prendre 1 à 4 ampoules par jour pendant une semaine. 
  • Attention ! Si la déshydratation est sévère, il est indispensable de consulter un médecin !

Griffure, petite plaie

  • Pour désinfecter, j’applique directement sur la plaie quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, plusieurs fois par jour jusqu’à guérison.
  • L’application régulière de gel d’aloe vera permet d’accélérer le processus de cicatrisation.  

Hématome

  • Le plus tôt possible après le choc, j’avale 5 granules d’Arnica Montana 5CH. Si le choc a été violent, je peux aussi avaler une dose individuelle de granules d’Arnica. En parallèle, l’application de froid sur la zone d’impact (sac plastique rempli de glaçons ou paquet de petits pois surgelés, entouré d’un tissu pour ne pas brûler la peau) limitera le saignement interne. 
  • Quelques gouttes d’huile d’hélichryse italienne pure ou de gel d’arnica, appliqués plusieurs fois par jour, résorberont plus rapidement l’hématome. 

Insolation

  • L’objectifétant de faire baisser la température corporelle, je me repose au frais, j’applique une compresse imbibée d’eau fraîche sur mon front et ma nuque,je m’hydrate en buvant de l’eau régulièrement et en petites quantités à chaque prise. 
  • L’eau de Quinton, ou plasma marin, permet d’apporter des électrolytes à l’organisme (1 à 4 ampoules par jour). 
  • L’application de cataplasme d’argile verte sur le front, renouvelé toutes les30 minutes, permet d’abaisser la température de l’organisme. 

Intoxication alimentaire 

  • 20 à 50 g de charbon végétal actif dilués dans un verre d’eau (1 cuillère à soupe = 5 g), à prendre toutes les 4 à 6 heures pendant 1 à 2 jours : certes pas très bon d’un point de vue gustatif, mais diablement efficace !

Mal à la cheville ou au genou

  • Le plus tôt possible après le choc ou la foulure, j’applique de la glace sur la zone concernée. 
  • Pendant les premières 24 heures, j’applique des cataplasmes d’argile verte que je renouvelle régulièrement. 
  • En massage, quelques gouttes d’huile d’hélichryse italienne pure ou de gel d’arnica, appliqués plusieurs fois par jour. 
  • Attention ! Consulter un médecin si l’articulation est très douloureuse ou si toutmouvement devient impossible ! 

Piqûres 

  • Moustique : j’applique une goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronné sur la piqûre et je renouvelle aussi souvent que nécessaire. 
  • Abeille et guêpe : je mélange 1 goutte d’huile essentielle de lavande aspic, 3 gouttes de tea tree et 1 goutte de géranium rosat, puis j’applique sur les zones concernées. Je renouvelle l’opération toutes les 5 minutes jusqu’à amélioration. 
  • Méduse : j’applique de l’huile essentielle pure de lavande aspic autant de fois que nécessaire. Le vinaigre de cidre peut également soulager la douleur tout en neutralisant le venin.  
Publicités