Les idées innovantes naissent souvent de la transposition d’un concept dans un domaine où personne n’avait songé à l’appliquer. C’est ainsi que le principe de la station de trail s’inspire directement des stations de ski. La démarche est finalement toute simple. Pour faire du ski de piste ou de fond, vous vous rendez dans une station de montagne où tout est prévu : les remontées mécaniques, les pistes, l’hébergement, la restauration, les activités annexes (raquettes, piscine, patinoire…)… En un seul lieu, vous trouvez tous les services utiles pour profiter de la neige, quel que soit votre niveau. Pour le trail, c’est pareil !

course-crete

Naissance de l’idée

Impulsé par Benoît Laval, fondateur de la marque Raidlight, le concept de station de trail s’appuie sur les mêmes principes que les stations de ski – sauf qu’il ne vise théoriquement aucun objectif lucratif mais se caractérise par une vocation associative. Au même endroit, vous trouvez gratuitement des itinéraires balisés et classés selon leur difficulté (vert, bleu, rouge et noir), des ateliers pour améliorer votre technique ou vous étalonner, la possibilité de vous faire accompagner sur les sentiers par un professionnel diplômé, des vestiaires, une salle de sport, des produits à tester ou encore une offre hôtelière et une interface internet. « Imaginée et mise en œuvre par Raidlight, la station s’appuie sur une association locale et des accompagnateurs en montagne », affirme Benoît Laval. « Elle se compose effectivement de parcours balisés de difficulté croissante dont la distance varie de 5 à 35 km qui permettent de s’entraîner à la fois en rando-trail et sur des ateliers techniques. Elle dispose aussi d’une base accueil avec vestiaires, douches, tapis roulants, fauteuils de relaxation, conseils et cartes. Enfin, elle se prolonge via un site web où chacun peut enregistrer ses performances et consulter les fiches des autres coureurs. »

D’une culture foncièrement participative, Raidlight a toujours conçu ses produits de manière collective et cherché à les tester sur le terrain. Lorsque l’entreprise a quitté la Loire pour s’implanter en Isère, dans le massif de la Chartreuse, un espace dédié au test des produits a ainsi été créé. « Pour évaluer la pertinence d’un équipement, il faut forcément courir avec », explique Julien Thiery, responsable marketing chez Raidlight. « Il fallait donc proposer des parcours aux testeurs. » C’est ainsi que la première station ouvrait en 2011 à Saint Pierre de Chartreuse, où la marque venait de poser ses valises.

Une offre complète

« L’objectif de la station de trail est d’accueillir des coureurs expérimentés et néophytes«  évoque Benoît Laval. Autant dire qu’on y trouve l’essentiel pour s’initier, progresser et se perfectionner en trail. Idéal pour organiser des stages, des week-ends sportifs ou simplement pour découvrir une région en sillonnant les sentiers, les stations de trail cumulent tous les avantages pour le coureur en montagne. « Le public est très éclectique. Tous les profils de coureurs viennent ici : du randonneur au coureur débutant, du trailer qui prépare l’UTMB au groupe d’amis », affirme Francis Dujardin, directeur de la station de trail de Chartreuse. Les clubs, teams et bandes de copains trouvent dans les stations les éléments indispensables pour s’entraîner, mais aussi pour se réunir puisqu’une salle de séminaire est également disponible.

« La station de trail ouvre des parcours sécurisés aux trailers de tous niveaux qui souhaitent travailler le foncier ou la technique de course. Des accompagnateurs en montagne organisent des stages ou du coaching à la journée. Le concept s’appuie sur une collaboration étroite avec les infrastructures touristiques de la région », poursuit Benoît Laval. La force de cette idée réside non seulement dans le confort proposé aux coureurs mais aussi dans la diversité de l’offre : le trailer ne vient pas seulement arpenter les sentiers, il profite aussi de conseils et d’informations sur son activité sportive, d’un moment de bien-être et d’une occasion de découvrir un territoire.

_MG_9188

 

Vers un réseau de stations de trail

Le concept est d’ailleurs tellement séduisant pour les trailers et les villages montagnards que le projet inaugural de Saint Pierre de Chartreuse essaime petit à petit dans l’Hexagone. En 2012, naissaient ainsi deux stations supplémentaires à Saint-Martin-Vésubie (Alpes Maritimes, parc du Mercantour) et à Villard-de-Lans (Isère, massif du Vercors). Aujourd’hui, le réseau de stations labellisées par Raidlight est constitué d’une bonne dizaine de stations réparties sur tout le territoire français et les « espaces de trail », non labellisés mais sensiblement identiques aux « stations », se multiplient également. « Nous comptons atteindre rapidement le nombre de 25 stations en France. Et nous espérons séduire aussi les pays limitrophes ! » s’exclame avec passion Francis Dujardin.

Publicités