CelineLafaye-0128Une foulée sautillante, une silhouette frêle et une allure impressionnante (surtout en montée !) : depuis plusieurs années, Céline Lafaye trottine sur les sentiers de montagne avec une aisance désarmante et domine sa discipline de prédilection, le trail court. Après de profonds bouleversements à l’automne dernier (changement d’entraîneur et de club), Céline Lafaye se lance dans la saison 2014 avec de nouveaux objectifs,  mais avec la même soif de victoire. Interview.

 
Certains trailers se transforment en crossmen en hiver. Quelle est ta stratégie ? 

« L’hiver n’est pas la période que je préfère. Généralement, je fais une coupure de deux semaines en fin d’année, puis je reprends l’entraînement avec du foncier à ski et à pied. J’essaie de varier un peu les sports et de profiter de la neige en attendant les beaux jours.  Je choisis de ne pas participer aux cross car l’année est déjà assez dense en trail et j’ai besoin de couper avec la compétition. De plus, le cross est un effort particulier que je n’aime pas trop… mais je suis consciente que cela peut donner de bonnes bases pour la saison de trail. »

Récemment, tu as terminé deuxième du Trail de Montanay, première manche du TTN court. Comment s’est déroulée ta course ?

« Ce jour-là n’avait pas très bien commencé pour moi. J’avais eu une nuit mouvementée : les pompiers avaient travaillé dans mon immeuble une bonne partie de la nuit ! Je suis partie en tête de course et j’ai maintenu cette position jusqu’au 14e kilomètre. Je n’avais pas énormément d’avance sur mes poursuivantes qui étaient toutes les trois ensemble. A ce moment-là, les garçons devant moi ont fait une erreur de parcours et nous avons naturellement suivi. Nous avons dû perdre environ 4 minutes et, surtout, cela a permis aux filles de derrière de me recoller. Je dois avouer que cela m’a donné un coup au moral… mais c’est la course ! J’ai essayé de me donner à fond mais, sur ces chemins bien plats, j’ai manqué de vitesse. Séverine Bovero, très en forme cette année, m’a doublé et a terminé une petite minute devant moi. Je suis un peu déçue mais rien n’est inquiétant car ce n’est que le début de la saison et, à l’entraînement, j’avais privilégié le foncier au détriment de la vitesse. Les autres manches du TTN seront moins plates… et je préfère ça ! »

Quels sont tes objectifs cette année ?

« Cette année, je repars sur le TTN court avec, en ligne de mire, les championnats de France de trail court à Buis-les-Baronnies en septembre. Je vais défendre mon titre ! Je participerai également aux France de course en montagne fin mai, ainsi qu’à quelques manches de skyrunning pour me confronter aux athlètes étrangères. » 

Ton palmarès force le respect, qu’il s’agisse de course en montagne ou de trail court. Envisages-tu de te lancer dans d’autres disciplines comme le kilomètre vertical, le trail long ou encore le circuit de skyrunning ?

« Je prendrai part à quelques manches de skyrunning cette année. L’an dernier, j’ai pris le départ de trois épreuves de ce type : à Zegama, au Marathon du Mont Blanc et dans les Dolomites. Le niveau est très relevé et les parcours très exigeants sur le plan technique. Mon objectif est de figurer dans le top 5, les meilleures de la discipline étant très fortes. Il y a aussi les kilomètres verticaux… mais là aussi le niveau est très haut ! »

Tu as changé de club et d’entraîneur en septembre dernier. Ton nouveau contexte d’entraînement a-t-il vraiment évolué ? Bénéficies-tu désormais de la dynamique d’un groupe ?

« En effet, depuis septembre, je suis licenciée au club d’Echirolles qui est une section de l’Entente Athlétique de Grenoble. Antonio Gallego est devenu mon entraîneur. Ce changement m’a permis d’intégrer un groupe de gens sympas avec lesquels courir à Grenoble. Il règne une très bonne ambiance et faire des séances en groupe me permet de me pousser un peu plus. Antonio est très disponible et à l’écoute. Je ne regrette pas mes choix, même si mon ancien club de Faverges était aussi très bien, mais un peu loin de chez moi. »

 

CelineLafaye-0109Céline Lafaye en bref

Date de naissance : 09/12/1981
Licenciée à l’Entente Athlétique de Grenoble
Membre du Team Scott Odlo Les Saisies
Entraîneur : Jean-Louis Bal puis Antonio Gallego (septembre 2013)
Profession : chercheur en biologie
Pratique la course à pied depuis l’âge de 17 ans
Palmarès (non exhaustif car les victoires et places d’honneur sont pléthoriques !) : championne de France de trail court 2013, multiple vainqueur du TTN court, 3e à Sierre Zinal en 2011, 2 sélections en équipe de France de course en montagne (2005 et 2009), 2 fois médaille de bronze aux championnats de France de course en montagne (2005 et 2009)
Signes particuliers : déteste les itinéraires roulants et les courses sur route

Publicités