Galerie

Zinzin Reporter : pas si fou !

Dans la vraie vie, il s’appelle Denis Clerc. C’est un homme comme les autres, journaliste de métier, père de famille et sportif depuis son plus jeune âge. Mais voilà, un jour, il se met à courir. Et alors son destin bascule… il devient Zinzin ! 

La voix résonne avec une netteté étonnante. Un peu comme si le garçon au bout du fil était juste à côté. Pourtant, en ce mois de février 2017, il parle d’une île perdue au milieu de l’Atlantique, Santa Maria (Açores), où il est tranquillement installé dans un hôtel 4 étoiles. Rien que pour ça, on le détesterait volontiers. Mais le ton est si chaleureux qu’on tombe vite sous le charme. « Je suis là pour le Columbus Trail, une épreuve de 77 km qui s’appelle ainsi parce que Christophe Colomb a accosté ici en 1493 », explique Denis Clerc. « Dans mes vidéos tournées en course, je ne me contente pas de dire que c’est chouette. Je veux donner des informations et faire passer des émotions, notamment en filmant les moments difficiles. »

A 52 ans, ce féru de sport s’est découvert tardivement une passion pour le trail – et pour l’ultra, puisqu’il ne fait jamais les choses à moitié. « J’ai toujours été sportif. Je suis originaire de Haute Savoie, j’ai donc pratiqué très jeune le ski alpin en compétition à côté duquel je faisais aussi du foot. Vers 40 ans, j’ai constaté que je n’étais plus très performant dans mes activités de jeunesse, alors j’ai commencé le VTT. En complément, je courais. J’ai vite réalisé que j’étais meilleur en course à pied qu’à vélo ! » En 2006, à 42 ans, avec tout juste 6 mois d’entraînement dans les jambes, Denis Clerc boucle son premier marathon. En 2h59, s’il vous plaît ! Plutôt que rempiler sur le bitume, il décide de tester le trail. En 2007, il s’aligne donc au départ des Templiers, caméra au poing. Et il remporte le prix Jean Mamère aux Micros d’or, concours récompensant le meilleur reportage sportif de l’année !

La machine à succès est lancée : les clics grimpent en flèche sur les réseaux sociaux et le blog de celui qui répond désormais au petit nom de Zinzin Reporter. La nouvelle star du trail remplit des salles de cinéma entières et bénéficie de nombreuses invitations dans le monde. « Je suis un peu submergé par tout ce qui m’arrive », confie-t-il. « Tout ça me semble complètement hallucinant ! J’ai une vie trépidante et très sympa… mais un peu folle. » Malgré ce succès fulgurant et ses trépidations tout autour du globe (après les Açores, il s’envolera pour Madagascar en mai puis la Nouvelle Calédonie en juin), Denis Clerc garde les pieds sur terre. « Je refuse de signer des contrats car je veux rester libre. Je ne souhaite pas gagner de l’argent avec ça. Je veux rester journaliste à France Télévisions. » Son slogan lui va décidément comme un cuissard de compression : zinzin, oui, mais pas fou !

Un homme (presque) comme les autres… Denis Clerc souffre lui aussi de pépins physiques depuis quelques mois. Bon rétablissement, Zinzin ! 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s