VTT et trail : deux disciplines amies

Si vous me voyiez sur un VTT, vous ne prendriez pas au sérieux le titre de ce papier. Difficile de trouver plus empotée que moi sur un vélo tout terrain ! En montée, il me faut des chemins sans cailloux ni racines sinon je bute contre le premier obstacle, je suis déséquilibrée et obligée de mettre pied à terre. En descente, il me faut des sentiers lisses et pas trop raides sinon je suis terrorisée, je freine comme une damnée et je suis contrainte de descendre de la selle. Bref, quand je sors mon VTT et que je m’aventure sur des chemins trop accidentés pour moi, je suis plus souvent à côté du vélo que dessus. Conclusion : autant courir, ça va plus vite et c’est moins fatigant !

Pourtant je reste persuadée que le VTT et le trail sont deux disciplines complémentaires. Pourquoi ?

  • Terrain : toutes deux se pratiquent en pleine nature, sur des sentiers.
  • Qualités physiques : toutes deux nécessitent endurance, force, technicité, adaptabilité (autrement dit capacité à gérer une vaste diversité de terrains : montées, descentes, sentiers accidentés, chemins roulants…).
  • Connaissance de la montagne : c’est une composante indispensable à une pratique sécuritaire.
  • Entraînement croisé : en hiver, il n’est pas facile de sortir à VTT, surtout en zone montagneuse, donc le trail peut constituer une alternative intéressante. De même, on peut monter régulièrement sur son VTT à la belle saison lorsqu’on pratique le trail afin d’épargner les articulations tout en continuant à développer ses qualités physiques. Dans tous les cas, l’introduction de la diversité dans la saison et l’entraînement se révèle positive d’un point de vue mental (rupture de la routine, motivation accrue).
  • Amélioration des qualités de grimpeur et descendeur : pratiquer le VTT permet de se désinhiber en descente en trail (j’en ai moi-même fait l’expérience à mes débuts dans le trail) ; par ailleurs, le VTT permet de travailler la force en montée, ce qui est loin d’être négligeable lorsqu’on court en montagne.

 

urlm-2016-fb_5

Ultra Raid de La Meije 2016. Des parcours exigeants sur lesquels il fait bon courir aussi !

Ce week-end, alors que je courais sur les parcours de l’Ultra Raid de La Meije dans le cadre de ma mission de communication sur l’événement, je réfléchissais à tout cela. Je me disais ainsi que j’aurais sans doute intérêt à apprendre à faire du VTT (à bien regarder les concurrents, nul doute qu’il y a derrière leurs prouesses une sacrée technique à acquérir). Puis, en discutant avec quelques participants, je réalisais qu’ils étaient nombreux à pratiquer à la fois le VTT et le trail. Preuve supplémentaire de la complémentarité des deux disciplines qui, paradoxalement, ne se caractérisent pas vraiment par le même public ni le même état d’esprit. Sur ce raid qui figure parmi les plus difficiles et les plus beaux du circuit, les filles sont si rares qu’on se retourne forcément lorsqu’on en croise une. A contrario, le trail se féminise de plus en plus. Comme souvent, l’obstacle mécanique ne doit pas être étranger à ce phénomène. Nous, les nanas, sommes très rarement passionnées par les histoires de dérailleur, de braquet, de freins à disque et autres joyeusetés à dents, à vis et à écrous !

Bon, tout ça pour vous dire finalement que j’ai été épatée par les vététistes croisés tout au long de ce week-end dans les Hautes-Alpes : couverts de boue jusqu’aux yeux, leur vélo qui disparaissait sous une gangue de terre et d’herbe mêlées, à fond les manivelles dans les descentes glissantes, les concurrents de ce raid m’ont semblé être à la fois des athlètes et des acrobates. Mais, au bout du compte, à les voir s’échiner sur les sentiers, je me disais aussi qu’ils avaient beaucoup en commun avec les trailers, eux aussi prêts à affronter n’importe quelles conditions météorologiques, à aller au bout d’eux-mêmes, à se surpasser pour découvrir des paysages et des chemins. Tiens, c’est peut-être pour ça qu’a émergé le concept du duathlon X-Terra… J’vous laisse, faut que j’aille rouler !  🙂

urlm-2016-fb_2

S’immerger en pleine nature : un état d’esprit partagé par le VTT et le trail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s